Faut-il placer des ordres stop-loss ?

Nous n’utilisons JAMAIS (et en déconseillons fortement l’utilisation) des ordres Stop-Loss, qui sont exécutés au moment où votre indice baisse d’un centime en dessous du montant que vous définissez comme critère. Cet article vous fournira plusieurs bonnes raisons de NE PAS APPLIQUER un ordre Stop-Loss à vos positions. Nous vous montrerons comment les teneurs de marché et autres initiés transforment régulièrement les investisseurs en victime régulière en utilisant des ordres stop-loss. Ces initiés en profitent pour générer des profits faciles. Plus important encore, l’ajout d’un ordre stop-loss vous causera soit des pertes, soit une mauvaise performance. Lisez la suite pour savoir pourquoi…

Prenez un moment et réfléchissez à ce qu’est réellement un ordre stop-loss: un prix arbitraire en dessous duquel vous allez vendre une position – basé uniquement sur votre seuil de peur perçu, évalué à un moment particulier.

Cette définition s’applique également aux stops basés sur le prix d’entrée, car ce n’est qu’un pourcentage que vous fixez arbitrairement en dessous du prix auquel vous avez acheté la position. Un niveau où vous pensez que vous commencerez à vous sentir mal à l’aise. Demain ou la semaine prochaine – à mesure que les conditions du marché changent – votre seuil de douleur peut être très différent de ce qu’il est aujourd’hui lorsque vous entrez l’ordre. Et ce n’est certainement pas systématique. Nos tests approfondis des ordres stop-loss montrent qu’ils ne sont ni prudents ni efficaces. Nous espérons qu’après avoir lu cet article, vous vous jurerez de ne jamais en utiliser un autre pour le reste de votre vie d’investisseur !

Les ordres stop-loss appliqués aux modèles

Nous avons réalisés une énorme quantité de tests sur notre algorithme maison ainsi que sur des stratégies communes de moyenne mobile et de momentum. Nous avons testé différents niveaux de stop-loss, et il ressort très nettement que l’ajout d’un stop-loss fait chuter systématiquement les résultats.

Le problème de l’utilisation des prix intra-day

Nous avons effectué des milliers de backtests sur les ordres stop-loss basés sur les entrées et les suivis, et ils entraînent invariablement moins de bénéfices et des drawdowns fréquemment plus élevés que si l’investisseur utilise les règles de sa stratégie normale. Bien qu’il puisse sembler contre-intuitif qu’un stop-loss vous coûte de l’argent, il faut se rappeler que les cours sont volatiles.

Les prix étant volatiles, il y a beaucoup de hauts et de bas, pour la plupart sans conséquence. Pendant chaque séance, les investisseurs testent les seuils haut et bas des prix du marché. Ces niveaux peuvent n’être importants que pour un groupe restreint (mais souvent matériel, en termes de volume) de day-traders à court terme.

Les stratégies basant leurs décisions sur les prix de clôture journalier ont beaucoup moins de volatilité. Ces cours de fin de journée représentent généralement des estimations plus précises du prix approprié pour les investisseurs. Pour nos besoins, ce sont les seuls prix qui importent.

Et si le cours chute rapidement ?

Un investisseur pourrait faire valoir que si le cours descend rapidement, un stop-loss empêchera les pertes dans ce cas. Cependant, 99% du temps, ce n’est tout simplement pas vrai. L’une des raisons est que le cours ne chute pas aussi rapidement pour les indices que pour les actions individuelles à cause de mauvaises nouvelles. En fait, c’est l’une des principales raisons pour lesquelles plus de 1 milliard de dollars par an sont versés dans des trackers, une grande partie de cet argent provenant de fonds communs de placement.

Assurément, quelqu’un évoquera le krach rapide de 2015. S’il y a un autre krach rapide, la meilleure politique est de l’ignorer. Nous espérons certainement que vous ne perdrez pas une énorme somme d’argent – comme l’ont fait plusieurs milliers d’investisseurs – parce que vous aurez placé un ordre Stop-Loss sur vos trackers. C’est exactement ce qui s’est produit lors du krach de 2015. Si les positions baissent de -40%, comme cela s’est produit, par tous les moyens – faites le contraire de vendre! Si vous avez de l’argent en réserve et votre stratégie dit que vous devez rester investi, alors vous devriez mettre cet argent au travail et acheter, acheter, acheter à un rabais énorme! Les ordres stop-loss ont tendance à faire le contraire de ce que vous voulez; ils verrouillent les pertes – plutôt que de les empêcher – en vendant votre position sur un prix temporaire plus bas.

Même après le krach rapide de -33% en 1987 (dont la majorité s’est produite en une seule journée), les stocks avaient beaucoup récupéré au cours des semaines suivantes et étaient de 20% par rapport à ce qu’ils avaient commencé quelques mois plus tard. Les actions ont poursuivi leur ascension au cours des 13 années suivantes, jusqu’à l’éclatement de la bulle Internet en 2000. Un investisseur avisé sera resté pleinement investi si c’est ce que sa stratégie quantitative recommandait en 1987. Cependant, nos backtests montrent que nos modèles auraient été en position défensive juste avant 1987 (qui était vraiment une correction des prix prolongés), donc comme d’habitude, ils auraient gagné du terrain pendant la chute plutôt que de perdre de l’argent – puis sont repassés à des positions haussières quelques semaines après la chute pour capitaliser sur l’énorme (60%) hausse des cours des deux années suivantes.

La manipulation des prix

C’est un fait triste mais véridique que certains teneurs de marché sans scrupules augmentent temporairement les prix à la baisse si un seuil de stop-loss typique est juste un peu inférieur au prix actuel d’un tracker ou d’une action. Par exemple, disons qu’une action a chuté au cours des derniers jours et se vend actuellement à 63,50 €, avec sa moyenne mobile sur 50 jours non loin en dessous, à 59,69 €. La position représente une industrie qui est stable du point de vue des bénéfices attendus, et est dans une tendance à la hausse à long terme.

Cependant, les teneurs de marché opportunistes peuvent manipuler subtilement le prix de cette action ou à 59,68 $, puis acheter une position énorme alors que des dizaines de milliers d’ordres stop-loss sont déclenchés. Puis tranquillement, alors que les actions se rétablissent rapidement, ils enregistrent un gain de 6% en quelques instants. Le patron du teneur de marché et les investisseurs sont satisfaits, mais vous ne possédez plus la position et avez subi une perte parce que vous avez placé un stop-loss juste en dessous de la moyenne mobile de 50 jours. Réglez votre stop-loss sur les moyennes mobiles de 100 ou 200 jours et vous vous ferez prendre aussi!

Vous croyez que ça n’arrive pas?

Consultez la courbe des prix de presque toutes les actions ou trackers lorsqu’ils se situent près d’une moyenne mobile significative. Ils chuteront souvent juste en dessous de cette moyenne mobile, et quelques instants plus tard sont de retour au-dessus tandis que des centaines ou des milliers d’investisseurs ont rapidement perdu de l’argent parce qu’ils avaient un stop-loss à ce niveau. C’est un moyen typique pour les initiés et les market-makers pour profiter des investisseurs ordinaires.

Souvent vous pourrez lire ici ou là que les prix ont « rebondi Â» sur la moyenne mobile. Vous comprenez maintenant que c’est un des moments où les initiés ou les teneurs de marché ont profité des stop-loss des investisseurs ordinaires pour gagner de l’argent.

moyenne mobile 50

Le teneur de marché, le négociant en bloc, l’initié – ou, de nos jours, un programme de trading à haute fréquence bien conçu – effectuera des ventes relativement petites pour faire baisser le prix de la position juste en-dessous de la SMA50 ou de la EMA50 (les deux sont populaires) ou toute autre moyenne mobile significative. Cela provoque le déclenchement de plusieurs milliers d’ordres stop-loss en fonction de la popularité de l’action ou du tracker. L’initié ou le programme inverse ensuite son approche et récupère ces transactions automatisées forcées avec une quantité massive d’ordres d’achat à cours limité. Il récolte ainsi des bénéfices sans risque lorsque la position revient à des niveaux plus normaux dans les heures et les jours suivants.

Plus la capitalisation boursière est élevée, plus une opération est difficile à manipuler. Mais des milliers d’actions et de trackers planent chaque jour planent près de leurs moyennes mobiles significatives – parfaitement configurés pour cette arnaque.

Répétez – à travers des dizaines de moyennes mobiles différentes, des délais et des milliers d’actions et de trackers traversant des moyennes mobiles chaque jour – et vous avez une machine à sous qui profite constamment d’investisseurs amateurs imprudents. Les initiés gagnent et les investisseurs inexpérimentés perdent leur argent.

Utilisez plutôt une stratégie d’investissement bien conçue

C’est pourquoi un ordre stop-loss est un outil très brutal et inefficace pour essayer de vous protéger contre des pertes importantes. Il est beaucoup plus prudent de mettre vos choix d’investissement entre les mains d’un système de décision quantitatif soigneusement conçu, sans émotion, construit bien avant les turbulences du marché.

La preuve par les backtests

Les stop-loss peuvent sembler raisonnables et prudents. Cela semble être du bon sens. Et pourtant ils produisent exactement l’inverse de ce qu’on recherche. Encore une fois seuls des backtests peuvent prouver qu’une stratégie est bonne ou mauvaise. Juste croire que c’est mieux parce qu’on a envie de le croire ne suffit pas. C’est pour cela que, en termes d’investissement, les stratégies algorithmiques sont bien meilleures que les décisions humaines. Ici elles nous prouvent que les stop-loss sont une technique perdante.

Il y aura des moments où la stratégie CodeBourse subira des pertes, c’est inévitable. Nous avons testé de nombreuses méthodes pour limiter les pertes comme l’ajout d’un stop suiveur. À long terme, cela nuit à la performance. Il crée trop de faux signaux de vente pour compenser les quelques fois où il est rentable.

Il est impossible qu’un pourcentage brutal ou une règle de vente basée sur le prix d’entrée d’un tracker égalent les avantages de règles largement réfléchies basées sur des principes d’investissement solidement ancrés.  L’ajout d’un ordre stop-loss à vos positions, une fois déclenché, annulera toutes les considérations systématiques de ces stratégies quantitatives soigneusement construites.

Par conséquent, nous vous recommandons de ne jamais utiliser un ordre stop-loss de suivi ou d’entrée. En outre, nous vous suggérons d’essayer d’éviter de surveiller les événements du marché et les nouvelles liées aux investissements – ce qui est intrinsèquement conçu pour susciter une réponse émotionnelle de ses spectateurs. Tout comme le trafic ralentissant sur l’autoroute avec des passagers tendant le cou pour voir les résultats d’un accident, des chaînes de télévision ont augmenté de 800% leur audience pendant la crise financière de 2007-2008, en raison de la diffusion constante de menaces imminentes.

Alors que faire contre les baisses ?

Pourquoi ne pas permettre aux stratégies algorithmiques de faire toute la surveillance du marché et de prendre toutes les décisions stressantes ?

Évidemment ce n’est pas facile de rester serein en voyant que vos positions perdent de la valeur pendant plusieurs jours d’affilé. Mais ça fait partie du jeu. Ne croyez pas que vous pourrez toujours acheter au plus bas et vendre au plus haut, il ne faut pas rêver. Mais ce qui est sur c’est que si vous placez des stop-loss, vous allez bien trop souvent vous faire piéger.

Ainsi, vous devriez vous asseoir et vous détendre. Ayez une perspective patiente et à long terme, sachant que vous avez la meilleure approche d’investissement qui soit disponible – construite par une équipe de conception qui des années d’expérience en conception de stratégie. Profitez de toutes les merveilles et des défis passionnants que votre vie a à offrir, et ne perdez pas une autre minute précieuse sur les têtes parlantes de la télévision ou sur les graphiques du marché.

Laisser un commentaire